Vision & Mission

Le modèle du Groupe Hospitalier San Donato se définit par l'interaction entre activité clinique, enseignement supérieur et recherche scientifique, visant à mettre le bien-être du patient au centre de nos préoccupations, et à assurer la pérennité de notre position de leader dans le secteur de la santé en Italie et à l'étranger.

Notre vision: Le bien-être du patient au cœur des valeurs de GSD

La région de la Lombardie abrite le premier système de santé italien, et l'Italie n'a rien à envier aux autres systèmes de santé européens. En effet, en termes de qualité et d'accessibilité, selon l'OMS (Organisation mondiale de la santé), c'est le deuxième système de santé au monde, suivi par l'Allemagne, l'Angleterre, les États-Unis et la Suisse.

En tant que leader du secteur de la santé, GSD assure le diagnostic et le traitement dans tous les domaines médicaux reconnus, mais se concentre également sur le bien-être général de l'individu. L'héritage culturel, les sentiments et les expériences d'une personne constituent une entité complexe que GSD considère comme un tout. Cela a toujours été notre vision. D'où le modèle unique que nous avons appliqué pour l'Université San Raffaele Vita-Salute qui intègre les facultés de médecine, de philosophie et de psychologie afin de donner aux futurs médecins une vision globale de l'individu.

Nous appliquons ces mêmes valeurs et la même vision du côté clinique. Il est important de développer et de soutenir des projets qui, en plus de traiter les pathologies, se fixent comme objectif le bien-être du patient et perçoivent réellement ce qui est important à travers les yeux de celui-ci.

Les projets « Salute allo Specchio », Bambini Cardiopatici, A.I.C.C.A. et W@W servent cet objectif.

saluteallospecchioLe projet «Salute allo Specchio» ou «La santé dans le miroir» est destiné aux patients atteints d'un cancer à différentes stades de leur parcours de traitement. Il a pour but de favoriser et de maintenir leur bien-être, à travers la mise en place d'un accompagnement psychologique,  d'interventions cliniques, visant à gérer des effets secondaires de la thérapie. Il promeut également  la recherche, visant à identifier les facteurs de risque afin de mener des actions de prévention. Créé avec le soutien et la participation active de bénévoles, de psychologues et de médecins, il donne aux patients la possibilité de réfléchir, de partager leurs ressentis personnels et d'entrer en contact avec leurs émotions et leurs doutes sur la maladie dans un lieu sûr de soutien et de solidarité.

 

aiccaLe projet A.I.C.C.A. est un autre exemple de promotion du bien-être et du soutien que GSD offre aux patients souffrant de malformations cardiaques congénitales. Transformer une expérience difficile en une ressource positive, les aider à surmonter les problèmes de l'adolescence et à atteindre l'âge adulte en apprenant à se connaître et à valoriser leur potentiel est l'objectif de l'initiative A.I.C.C.A. (Association italienne des patients adultes atteints de cardiopathies congénitales).
 

 

bcnmL’Association Bambini Cardiopatici nel Mondo a été fondée en 1993 avec le soutien des chirurgiens et spécialistes cardiaques les plus renommés, et a été dirigée par le professeur Alessandro Frigiola et le professeur Silvia Cirri. L'Association se consacre aux patients pédiatriques atteints de malformations cardiaques congénitales dans le but de réaliser des interventions délicates, dans les pays où le système de santé est encore en développement. Outre des chirurgies cardiaques pratiquées sur des enfants malades, elle veille également à créer les conditions nécessaires au développement sanitaire durable dans les pays où elle opère. Son action passe par la construction d'établissements de santé, des dons de matériels techniques et chirurgicaux, et des formations dispensées aux médecins locaux, sur place ou dans les établissements du Groupe en Italie, afin qu'ils deviennent les auteurs du changement pour la santé de leur pays. Depuis 20 ans, 385 missions ont été menées, réalisant plus de 2 975 interventions chirurgicales vitales et inaugurant deux centres de chirurgie cardiaque. L’Association maintient son objectif de donner un avenir meilleur aux générations futures.

waw

Projet W@W - Bien-être au travail

Le stress est le deuxième problème de santé le plus signalé lié aux activités professionnelles en Europe. La dépression est l'une des principales causes d'inaptitude professionelle dans le monde et est un contributeur majeur à la charge mondiale globale de morbidité. Un sondage d'opinion européen a montré que plus de la moitié des travailleurs subissent un stress lié à leur lieu de travail.

Chez Gruppo San Donato, nous nous soucions du bien-être de nos employés. Ainsi, dans toutes les installations du Groupe, nous avons créé un bureau d'écoute et de soutien psychologique, dédié au personnel, dans le but de favoriser une culture de responsabilisation et d'accompagnement, et de réduire le stress et l'inconfort. Le projet fait partie du programme régional de promotion de la santé au travail. Le WHP Lombardy est un réseau de lieux qui s'engagent à mettre en place les meilleures pratiques dans le domaine de la santé des travailleurs sur un parcours prédéfini, dont la validité est garantie par des experts des Autorités Sanitaires Locales, de la Région et du Ministère de la Santé.

Notre Mission: l'importance de la prévention dans les soins de santé de demain

Pour la première fois dans l'histoire, les nouvelles générations pourraient avoir une durée de vie plus courte que leurs parents. Les principales causes en sont le surpoids, l'obésité et le diabète. La seule façon de lutter contre ce phénomène est de prévenir et d'éduquer les générations futures en promouvant une alimentation et un mode de vie plus sains.

Avec cet objectif à l'esprit, en 2009, le Groupe Hospitalier San Donato a lancé le projet EAT, programe d'éducation nutritionnelle des adolescents, qui est devenue en 2014 «Educazione Alimentare per Tutti» (Education Nutritionnelle pour Tous). Diverses études menées dans les pays scandinaves ont montré que chaque euro investi dans la prévention favorise, sur le long terme, la pérennitée du Système National de Santé. Il est donc impossible de penser aux soins de santé de demain en Italie sans donner un rôle central à la prévention.